CONTACTEZ-NOUS :

Les Courens

Partager le patrimoine

85 Avenue Raspail 

84190 Beaumes-de-Venise

PROVENCE France

  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc

© 2019 par www.lescourens.com

Le RUCHER DU VERGER CONSERVATOIRE

DE LA GRANGE LAGET

SUR RESTANQUES OU BANCAU

Pourquoi des ruches au verger DE LA GRANGE LAGET

Comment sensibiliser les visiteurs, les scolaires, les lycéens à la biodiversité et à ce qui la menace ?


L’abeille, par son rôle pollinisateur, est l’un des principaux agents écologiques de la biodiversité.

Elle-même est également menacée. Elle sera donc notre mascotte.

 

Au verger conservatoire d’Aubune,
Yannick Huguet a installé 5 ruches. Yannick nous parlera souvent des abeilles, de leur vie sociale dans
la ruche, et de leur rôle si précieux. Beaucoup de découvertes et de riches heures en perspective !

UN peu d'histoire...

L’élevage des abeilles est probablement apparu voici 7000 ans à l’époque néolithique et fut pratiqué par les civilisations antiques en Mésopotamie, en Egypte et en Grèce. Les premières ruches étaient fabriquées à partir de troncs évidés. Au Moyen Age, cette activité est attestée à Beaumes : les statuts de Durban de 1429 évoquent par deux fois le contrôle exercé par le seigneur sur la capture et le transport d’abeilles ou d’essaims. A compter du 18e siècle, on pratique l’exploitation intensive du miel, grâce à l’invention de la hausse.

La ruche

La colonie occupant une ruche est composée d’une unique reine, d’ouvrières, d’un harem de mâles, appelés faux bourdons, et de couvains (œufs, larves et nymphes). La population d’une ruche va de 6000 abeilles en hiver jusqu’à 30 000 à 70 000 individus au plus fort de la récolte de nectar et de pollen. Après la saison morte de mi- octobre à mi-janvier, la reine commence à pondre, et l’activité reprend progressivement pour atteindre sa pleine production de mi-avril à mi-juillet, avec les floraisons. Le rayon d’action des abeilles qui partent butiner est d’environ 3 km autour de la ruche, ce qui nécessite de les déplacer périodiquement au gré des saisons et des floraisons : les transhumances se font par camion ou par automobile tractant une remorque, après avoir enfermé les abeilles à la tombée de la nuit.

Comment est fabriqué le miel? 

Les abeilles vont récolter le nectar, un liquide sucré qui se trouve dans les fleurs. Une fois revenues à la ruche, le nectar va passer de bouche en bouche, chaque abeille ouvrière le faisant transiter plusieurs fois par son jabot et le mélangeant à sa salive, jusqu’à former le miel qui est alors déposé dans les alvéoles, pour alimenter les abeilles et constituer des réserves pour l’hiver. En parallèle, les jeunes ouvrières vont collecter le pollen dont elles font des boules avec leurs pattes. Le pollen permet de nourrir les larves.

Abeilles domestiques, abeilles sauvages

Tandis que les abeilles domestiques vivent en essaim et sont logées par l’apiculteur dans des ruches, les abeilles sauvages, qui sont bien plus nombreuses, sont fréquemment solitaires. Celles que l’on remarque le plus dans la région sont les abeilles charpentières, plus grosses que les domestiques et d’une belle couleur violette, qui viennent butiner dans les jardins. Les abeilles sauvages et domestiques ainsi que les bourdons jouent un rôle majeur dans la production agricole et dans le maintien de la biodiversité en pollinisant arbres et plantes. Mais elles sont aujourd’hui menacées, notamment dans l’hémisphère nord, par les pesticides, le réchauffement climatique et la diminution de la biodiversité, sans parler de champignons et des prédateurs.  

le 16 mars 2019 : Réintroduction des abeilles au verger

Nos actions sur le verger conservatoire sont soutenues financièrement par ces partenaires